Le Sentier des Pionniers est ouvert depuis bientôt quatre ans. Bien qu'il soit encore en développement, son attrait en fait un lieu privilégié pour la randonnée et la raquette.

Une découverte intéressante. Le pionnier qui vivait sur la terre où se trouve le Sentier des Pionniers se nommait Halett Hicks. Il serait intéressant, un jour, d'installer une plaque à l'entrée du sentier qui citerait cette histroire, racontée par l'historien Cyrus Thomas dans son livre « History of the Countries of Argenteuil and Prescott, from the earliest settlement to the present ». En voici une traduction libre :

Pendant longtemps, le seul cheval à Gore était celui qui appartenait à un pionnier dont le nom était Hazlitt (ou Hazlet) et je ne crois pas qu'un autre chevail soit devenu aussi célèbre depuis les jours de Bucephalus, le cheval de guerre d'Alexandre le Grand.

Ses services n'étaient pas tant requis pour défricher et labourer la terre, car les hommes, en unissant leurs efforts, exécutaient une grande partie du travail qui, dans les années suivantes, serait fait par des boeufs ou des chevaux. Cependant, dans le transport du blé au moulin, ce cheval particulier avait une valeur sans prix, non seulement pour son propriétaire, mais pour tous ses voisins.

Il a tiré au moulin de Lachute tant de poches de grain qu'il a commencé à être appelé « Cobby » et son nom aujourd'hui est aussi connu à Gore et dans les environs que celui de John A. Macdonald.

Le prix de « Cobby » pour une journée consistait en une journée de travail par le locataire pour le propriétaire du cheval et il a gagné beaucoup de jours de travail pour son maître pendant les trente ans que « Cobby » a vécu.

 

Agenda / Diary

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Partenaires / Partners


 

final final logo